• Panasonic donne vie à l'opéra épique 'L'Anneau du Nibelung'

Panasonic donne vie à l'opéra épique 'L'Anneau du Nibelung'

Le Kennedy Center choisit un système de vidéoprojection Panasonic pour la nouvelle création de l'Opéra national de Washington .

Le Kennedy Center, qui a ouvert ses portes en 1971 avec pour mission de 'contribuer à l'esprit humain', comme le souhaitait le Président Kennedy, est un centre culturel prééminent niché au cœur de Washington DC.

L'Opéra national de Washington (WNO), fondé en 1956 et affilié au Kennedy Center depuis 2011, enrichit le répertoire du Centre avec des opéras, en présentant environ 6 œuvres chaque saison.

Peu de ces opéras ont été aussi exigeants ou ont dû répondre à de telles attentes que L'Anneau du Nibelung de Richard Wagner, une tétralogie de 17 heures composée en 1848.

Cet opéra requiert une création à la hauteur de son statut prestigieux, presque mythique. Pour la toute première fois, le WNO a présenté l'opéra dans son intégralité – trois fois en trois semaines, en une seule représentation.

 

« Notre expérience nous a appris que nous pouvions compter sur Panasonic »

 

Pour respecter la programmation rigoureuse du WNO, toute la scène devait être reconfigurée presque chaque nuit. En raison du nombre de changements de tableaux et du besoin impératif de créer une expérience à couper le souffle, l'équipe a eu recours à des projections de décors numériques pour donner vie à un monde immersif. Compte tenu du temps limité pour installer les appareils, les vidéoprojecteurs devaient être assez petits pour être rapidement montés. Par ailleurs, ils devaient être faciles à commander et devaient aussi produire des vidéos lumineuses et puissantes. 

Le WNO a porté son choix sur six vidéoprojecteurs Panasonic PT-DZ13K de 12 000 lm installés sur la rampe du balcon de la première loge, à moins d'un mètre du public.

Grâce au fonctionnement silencieux du PT-DZ13K – de 37 à 45 db selon le mode choisi, les spectateurs ont pu apprécier le spectacle sans être génés. Le WNO avait également installé six vidéoprojecteurs supplémentaires Panasonic PT-DZ21K de 20 000 lm à hauteur de la scène sur une plate-forme mobile. 

Avec un poids d'à peine 24 kg pour une luminosité de 12 000 lm, le PT-DZ13K pouvait être déplacé et manipulé par un seul machiniste. De son côté, le PT-DZ21K ultra-compact, avec son poids de 41 kg pour une luminosité de 20 000 lm, nécessitait seulement 2 machinistes pour être déplacé.

Sean McNally, projectionniste et technicien de systèmes vidéo au Kennedy Center : « Le fait de pouvoir manipuler aisément les vidéoprojecteurs grâce à leur faible poids nous a permis de gagner du temps et de faciliter les opérations. Je pense que ces vidéoprojecteurs Panasonic sont une excellente combinaison de taille, de résolution et de luminosité. Ils ne prennent pas beaucoup de place. Ils sont extrêmement nets. Ils ont une très bonne restitution des couleurs et produisent une luminosité élevée pour leur taille. »

« Le niveau de détail de ces vidéoprojecteurs nous a permis de véritablement créer un monde immersif », poursuit Sean McNally. Grâce à leur résolution de 1920 × 1200 pixels, les vidéoprojecteurs ont créé des visuels impressionnants avec des détails nets et une reproduction des couleurs très précise. 

David Friscic, contributeur à la revue DC Metro Theatre Arts, a qualifié la mise en scène de 'merveille lumineuse' et fait l'éloge des 'projections visuelles naturellement immersives et palpitantes'. (Friscic, 2016)

« Tout le monde chez Panasonic a été fantastique pour nous aider à concrétiser ce projet. Ils étaient toujours disponibles si nous avions besoin d'une assistance technique », se réjouit Glenn A. Turner, responsable des créations au Kennedy Center.

« Ils ne prennent pas beaucoup de place et sont extrêmement nets »

 

L'équipe du WNO a utilisé le logiciel Multi Monitoring and Control Software de Panasonic, qui permet aux utilisateurs de gérer jusqu'à 2048 projecteurs et écrans professionnels Panasonic via un réseau LAN. Grâce à ce logiciel, le WNO a pu contrôler la puissance et la luminosité des vidéoprojecteurs, changer les contenus, programmer les projections d'images et bien d'autres choses encore.

Le cycle d'opéras, qui affichait complet, s'est clôturé sous des applaudissements nourris et a été salué par la critique. « Je n'hésiterais pas à recommander la technologie Panasonic à tout le monde. Panasonic a fait un merveilleux travail », ajoute Glenn A. Turner.  

Et Paul Taylor, directeur technique du WNO, de conclure : « Notre expérience nous a appris que nous pouvions compter sur Panasonic. C'est un véritable partenaire. »