• Garder la sécurité sur les rails

Garder la sécurité sur les rails

Installation de murs vidéo Panasonic dans le cadre de la modernisation de cinq grandes gares

Chaque jour, plus de 3,5 millions de passagers transitent par les gares italiennes. Les forces de l'ordre doivent en permanence relever le défi d'assurer la sécurité publique de ces espaces tout en gérant les énormes flux d'utilisateurs. À cet effet, les systèmes de vidéosurveillance et les écrans de contrôle professionnels leur sont d'une aide précieuse.

D'importants travaux de modernisation sont actuellement réalisés dans cinq gares italiennes – Bologne, Florence, Vérone, Gênes et Venise – par GrandiStazioni Rail et la police des chemins de fer italienne (Polfer). Le programme d'amélioration de l'ordre public et de la sécurité, qui s'inscrit dans la modernisation à plus grande échelle des stations, comprend l'installation de 34 écrans professionnels de Panasonic.

« Ici, le mot d'ordre est la prévention », explique Armando Nanei, directeur du service Polfer. « Nous devons rester en phase avec notre époque et être en mesure de répondre aux nouvelles exigences de sécurité. La technologie est un précieux allié des services de police, et les systèmes de vidéosurveillance nous ont aidés à réduire les vols de 30 %. »

Le centre de contrôle de Polfer était autrefois équipé de plusieurs murs vidéo basés sur une technologie obsolète de projection arrière à lampe. En remplaçant ce matériel peu pratique et coûteux, Polfer espère réduire le coût total de possession (CTP) tout en rationalisant la maintenance et les procédures de surveillance.

L'intégrateur AVN Sistemi di Torino a installé 34 écrans TH-47LFV5W de 47” à cadre fin de Panasonic en configuration standard 3×2, sauf pour la garde de Bologne qui bénéficie d'un mur vidéo en configuration 5×2.

« Panasonic répondait à des exigences fondamentales », explique Mauro Destro, employé chez AVN Sistemi. « Tout d'abord, la qualité d'image : nous voulions une dalle IPS avec un rétroéclairage LED, une variation de luminosité locale, une luminance de 500 cd/m² et un taux de contraste de 1400/1. »

« Ensuite, les écrans devaient offrir un angle de visionnement horizontal et vertical de 178° pour garantir en permanence une visibilité optimale et réduire la fatigue visuelle du personnel pendant les opérations de surveillance. »

Avec l'ancienne installation, l'agencement des images était automatiquement configuré par un serveur, rendant la gestion des caméras de surveillance peu pratique et peu conviviale.

Grâce au nouveau mur vidéo, chaque moniteur est connecté à un maximum de quatre caméras CCTV, ce qui permet à l'opérateur de gérer librement toutes les images. Sur chaque écran du mur vidéo, il peut visionner quatre images combinées, deux images sélectionnées parmi ces quatre images, une seule image fixe ou encore quatre images en rotation.

Le nouveau système a été accueilli de manière très positive, notamment par Emanuele Vittore, responsable IT de Polfer. « Le remplacement des blocs de projection arrière offre de nombreux avantages, car les lampes installées nécessitaient des entretiens fréquents et onéreux. Les murs vidéo Panasonic que nous avons maintenant ne nécessitent aucun entretien et consomment beaucoup moins d'énergie. Par conséquent, outre les avantages offerts par un appareil garantissant un fonctionnement ininterrompu sans coupures inattendues, les coûts d'entretien et d'utilisation ne sont pas trop élevés. »

Daniela Karakaci, Field Marketing Manager de Panasonic Visual Systems pour l'Italie : « Nous sommes ravis que les services de police utilisent nos écrans comme des outils de pointe, en particulier pour les aider à assurer la sécurité des passagers. Dans ce contexte, la fiabilité, le fonctionnement ininterrompu et la faible consommation électrique sont des facteurs absolument prioritaires. »