EXPLOSION CULTURELLE À HULL

QED utilise des projecteurs laser haute luminosité Panasonic pour offrir une projection mapping architectural spectaculaire sur The Deep à Hull, bâtiment qui a également servi de toile de fond, pour annoncer en direct à la TV, la capitale britannique de la culture 2021.

Panasonic ouvre la voie en matière de projection au laser phosphore.

Paul Wigfield, directeur de QED

Client – QED
Location – Hull, R.-U.
Produits fournis – PT-RZ31K, PT-RZ21K
Défi

Comment créer une projection de qualité supérieure et visuellement éblouissante sur un support aussi grand et disparate, avec des contraintes en termes d'espace et d'énergie.

Solution

La projection laser de Panasonic a permis d'offrir la luminosité recherchée, en permettant à QED d'éviter les systèmes de sauvegarde dynamique et de créer un mélange de projecteurs sur un petit espace et avec un recours limité à l'énergie.


« Tous les deux ans, un grand projet réellement inspirant et motivant se présente », affirme Paul Wigfield, directeur de QED. « L’équipe de Hull 2017, capitale britannique de la culture, a confié à Heinrich et Palmer la création d’une projection sur l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, The Deep, un aquarium public sur les berges de River Humber. »

Floe, une projection spectaculaire sur mesure, a été créée par les artistes britanniques Heinrich et Palmer, applaudis par la critique, et a été diffusée trois soirs en décembre 2017.

Dernière partie du programme artistique accessible au public « Look Up » de Hull 2017, Floe a (virtuellement) remodelé l’architecture et la façade de The Deep. 

« Tous les deux ans, un grand projet réellement inspirant et motivant se présente. »

Le bâtiment a également servi de toile de fond pour l’annonce en direct de la capitale britannique de la culture 2021, diffusée dans The One Show sur BBC One. 

« Cette œuvre est le résultat d’une combinaison optimale de talents techniques et créatifs. QED a fourni les éléments de conception technique qui ont permis à Heinrich et Palmer d’exploiter pleinement le potentiel créatif du bâtiment et de l’environnement », ajoute Paul Wigfield. 


Cette projection extraordinaire met en avant les éléments naturels qui ont inspiré The Deep, avec son design et sa structure unique, ainsi que son statut actuel de grand site d’attraction et centre international de conservation et de recherche. Les terrains alentours et la cale de l’estuaire Humber sont tous devenus des surfaces de projection. Ainsi, pour la première fois, The Deep pouvait se confondre avec l’eau. La mer et le bâtiment ne faisaient plus qu’un.

« Nous n’aurions jamais pu réaliser une œuvre d’une luminosité aussi impressionnante sans projecteurs laser. »

Au total, 17 projecteurs laser haute luminosité ont été utilisés pour créer les effets. 14 projecteurs PT-RZ31K 30 000 lumens et 3 projecteurs PT-RZ21K 20 000 lumens ont été habilement positionnés par l’équipe de QED de manière à offrir une seule et même projection impeccable sur toute la façade du bâtiment et sur les zones alentours.

Par un mélange de films, de séquences time-lapse sur mesure et de techniques de modélisation et de mapping, Heinrich et Palmer ont exploré la qualité des matières, des formes et des surfaces de The Deep. Les projections ont mis en lumière les processus géologiques et biologiques qui ont servi de base à la conception du bâtiment ainsi que l’environnement et l’abondante vie aquatique que l’on peut découvrir dans son enceinte.


« Nous n’aurions jamais pu réaliser une œuvre d’une luminosité aussi impressionnante sans projecteurs laser. Nous avions comme espace de travail la salle de réunion et le balcon de C4DI, entreprise technologique locale partenaire. Nous étions donc extrêmement limités en termes d’espace au sol et de capacité de charge.

C’est sur ce point que les solutions de Panasonic surpassent toutes les autres en termes de rapport taille/rendement lumineux. Nous avons dû jouer au Tetris pour pouvoir mettre en place les projecteurs dans la salle de réunion selon une configuration qui nous permettait de créer notre spectacle », ajoute Paul Wigfield.

« C’est sur ce point que les solutions de Panasonic surpassent toutes les autres en termes de rapport taille/rendement lumineux. »

« Il était par ailleurs très important de respecter un faible niveau de consommation électrique et d’émission de chaleur. En effet, des projecteurs à lampe dans une salle de réunion de cette taille n’auraient tout simplement pas pu convenir, sans compter les risques élevés que cela aurait engendré.

Nous avons réceptionné les PT-RZ21K quelques jours seulement avant le début de l’événement, mais connaissant les RZ31K que nous avions utilisés l’année précédente, nous étions en totale confiance. 


Les RZ21K ont été utilisés pour couvrir les zones plus petites, notamment pour la projection autour de l’angle du bâtiment, que nous avons réalisée sans fil », précise Paul Wigfield.

« Nous avons réceptionné les PT-RZ21K quelques jours seulement avant le début de l’événement, mais connaissant les RZ31K que nous avions utilisés l’année précédente, nous étions en totale confiance. »

Anna Heinrich et Leon Palmer sont deux artistes basés au Royaume-Uni, qui travaillent ensemble depuis 1991.

Ils créent des installations photographiques et lumineuses, mais aussi des projets de projection de grande envergure et réalisent des interventions artistiques publiques. 


L’une des principales difficultés du projet Floe était la diversité des textures à la surface du bâtiment The Deep et aux alentours. Une grande bande métallique réfléchissante traversant le centre du bâtiment, du béton blanc, du béton foncé, des algues, de la tôle ondulée rouillée, du verre et des carreaux, tout cela devait former un tout harmonieux et équilibré en termes de luminosité et de contraste.

« C’était un projet de projection mapping classique à de nombreux égards, faisant appel à des effets traditionnels de perspective et de trompe l’œil. Mais en intégrant des séquences vidéo 4K réalisées à l’intérieur de The Deep, Anna Heinrich et Leon Palmer ont littéralement porté l’intérieur à l’extérieur », indique Paul Wigfield.

« Panasonic ouvre la voie en matière de projection au laser phosphore. Les projecteurs sont désormais tellement fiables qu’il est tout à fait raisonnable d’envisager de se passer de systèmes de sauvegarde dynamique. »


« Les projecteurs sont désormais tellement fiables qu’il est tout à fait raisonnable d’envisager de se passer de systèmes de sauvegarde dynamique. »

« À Hull, il n’était matériellement pas possible d’installer des systèmes de sauvegarde, mais à aucun moment je n’ai craint une défaillance. Avec la technologie de projection basée sur des lampes, une défaillance est tout simplement impensable. Une chose est sûre, le laser est la solution de demain. »