UN PROJECTION MAPPING QUI FAIT DES VAGUES POUR LA FINA

Le fournisseur de services de technologie visuelle hongrois Visualpower, les experts de projection mapping Maxin10sity et l'agence Bordos.ArtWorks collaborent pour créer un mapping 3D spectaculaire sur le palais de Budavár avec 50 projecteurs haute luminosité Panasonic à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des championnats du monde de natation de la FINA.

L'installation réalisée à Budapest a constitué une parfaite démonstration du pouvoir de fascination du projection mapping sur le public, un divertissement captivant qui a été identifié par la recherche Panasonic comme une tendance majeure du marché de l'audiovisuel.

Sandor Zsembery, Gestionnaire de compte partenaire pour Visual System Solutions chez Panasonic

Date – Jul 2017
Client – Visualpower
Location – Budapest, Hongrie
Produits fournis – PT-RZ31K
Défi

Comment créer une cérémonie d'ouverture originale pour les championnats du monde de natation de la FINA à Budapest

Solution

Grâce à l'installation de 50 projecteurs PT-RZ31K de Panasonic, le palais de Budavár a été enveloppé d'un manteau de lumière pour cette occasion extraordinaire.


La FINA (Fédération internationale de natation), dont les quartiers généraux se situent à Lausanne, en Suisse, est une célèbre institution du monde du sport aquatique fondée en 1908.

Afin de célébrer l’ouverture des 17ème championnats du monde de la FINA à Budapest, les organisateurs du MÜPA ont transformé le palais de Budavár ainsi que le Danube et le pont des chaines Széchenyi lánchíd en une gigantesque scène pour un incroyable spectacle lumineux. Des écrans d’eau suspendus en plein air ont été utilisés comme surface de projection pour le mapping vidéo, tandis que le palais affichait des images projetées par des projecteurs de Panasonic.

La tour de PT-RZ31K

Au total, 50 projecteurs Panasonic PT-RZ31K de 30 000 lumens ont été mis en place par une équipe de 50 personnes. 10 racks de projection furent installés, employant la somme de 41 tonnes d'échafaudage.

« Les organisateurs de tels événements majeurs doivent être certains que la technologie installée est à même de remplir son rôle. »

 


La technologie laser SOLID SHINE a contribué à réaliser une image lumineuse et profonde sur le palais de Budavár. Grâce à leur moteur optique laser double, les organisateurs savaient qu’ils pouvaient compter sur la performance fiable des projecteurs pour un événement qui serait retransmis sur les télévisions du monde entier.

Le RZ31K est en effet conçu pour fonctionner 20 000 heures sans entretien. Une autre de ses qualités essentielles consistait en un système de refroidissement efficace, qui s’est avéré indispensable au plus fort de l’été hongrois. 

Le pouvoir de l’eau

Originaire de Budapest, la société Visualpower est un fournisseur de services de technologie visuelle et créateur de nombreux événements sensationnels. Pour ce projet, Visualpower était chargé de la conception de l’installation technique. L’entreprise a fait appel aux agences Maxin10sity et Bordos.ArtWorks pour l’assister sur le plan de la création de contenus.

Choisissant « La mémoire de l’eau » comme fil directeur, les sociétés ont employé leur expertise technique pour dompter le Danube. Faisant usage de ses forts courants, ils sont parvenus à faire du fleuve un acteur à part entière du spectacle. Jets d’eau, gerbes de brume et mapping vidéo projeté sur des écrans d’eau suspendus en plein air ont ainsi ébahi les spectateurs.

Sur les rives du puissant Danube, plus de 500 acteurs ont également contribué à la cérémonie aux côtés de 220 bénévoles et sportifs.


Le fleuve, le palais et le pont ont donc fusionné en une vaste scène de théâtre couvrant une superficie totale de 200 000 m2. Le spectacle incluait une autre prouesse technique : un plateau flottant sur la rivière, d’une taille équivalente à trois terrains de football.

Divisé en quatre chapitres, le projet représente la plus vaste et complexe représentation de projection mapping ayant eu lieu en Hongrie à ce jour.

Chapitre 1 : « L’eau et la vie »

Le spectacle s’est ouvert sur la chapitre « L’eau et la vie », peignant la tradition sportive et la culture du pays. L’eau, accompagnée de son et d’images, composait la majeure attraction de cette partie.

Chapitre 2 : « L’eau et la culture »

Le chapitre « L’eau et la culture » présentait ensuite les événements clés de l’histoire hongroise. Débutant à l’heure de l’Empire Romain, puis évoquant le bassin des Carpates et enfin les hussards hongrois, le chapitre s’est conclut sur l’œuvre de Ferenc Liszt et son influence sur la musique européenne.


Chapitre 3 : « L’eau et le sport »

Troisième tableau, « L’eau et le sport » était dédié à Alfred Hajos, le tout premier Hongrois au monde à avoir remporté le titre de champion olympique de natation. 60 autres athlètes de la nation ont ensuite été visualisés sur fond d’hymne national hongrois, le Magyar. 

Chapitre 4 :

Suite à ces trois séquences autour de l’eau, six disciplines aquatiques ont été présentées, ainsi que les drapeaux de l’ensemble des pays participants. Le spectacle a ensuite fait place aux discours officiels et à la déclaration d’ouverture des 17èmes championnats du monde de la FINA.

Katarzyna Kassner, Directrice du marketing régional chez Panasonic Business, affirme : « Le projecteur RZ31K a été conçu pour des événements de ce type. Il a rapidement gagné de nombreuses parts de marché dans le secteur de la très haute luminosité et représente une référence en termes de performance sur le plan de la luminosité, l’authenticité des couleurs et la précision.


« L’installation réalisée à Budapest a constitué une parfaite démonstration du pouvoir de fascination du projection mapping sur le public, un divertissement captivant qui a été identifié par la recherche Panasonic comme une tendance majeure du marché de l’audiovisuel.

« Panasonic leur donne la liberté de se concentrer sur la narration plutôt que de se soucier des aspects techniques. »

« Les organisateurs de tels événements majeurs doivent être certains que la technologie installée est à même de remplir son rôle et ne faillira pas sur une énorme scène devant des millions de téléspectateurs. Panasonic leur donne la liberté de se concentrer sur la narration plutôt que de se soucier des aspects techniques. »