QUAND L’ÉLECTRONIQUE RENCONTRE L’ARTISANAT AU FUORI SALONE DE MILAN

L’exposition de Panasonic remporte le Milan Design Award du meilleur récit

Six jours durant, le Fuori Salone célèbre l’expertise dans le domaine des arts et du design à travers des événements organisés dans toute la ville en marge du Salon du mobilier de Milan.

Collaboration avec GO ON

Panasonic a travaillé avec GO ON, un groupe de travail rassemblant des artisans de Kyoto qui emploient des techniques traditionnelles de l’artisanat japonais pour créer un design au charme contemporain international. L’artisanat est présent au Japon depuis plusieurs siècles, y compris en poterie et dans le textile, où il se transmet telle une tradition. À l’heure où Panasonic approche de son 100e anniversaire, les deux organisations définissent le « vivre bien » des 100 prochaines années.

Pour mettre au point les appareils et les produits de demain, l’entreprise retourne puiser dans son héritage national afin d’en intégrer à la fois l’esthétisme, la sensibilité et la culture. Cette démarche a finalement abouti à l’exposition Electronics Meets Crafts « Quand l’électronique rencontre l’artisanat » où de nombreux prototypes créés dans le laboratoire de design Kyoto KADEN de Panasonic ont été présentés à l’Académie des beaux-arts de Brera. À travers son exposition, Panasonic a mis en avant sa philosophie Future Craft « artisanat du futur » que l’entreprise souhaite suivre alors qu’elle entame un nouveau siècle de son histoire.

« Les Japonais ont une certaine manière de concevoir la nature et les quatre sens... Je veux que les gens ressentent eux-mêmes ces formes de la nature. »

« Deux cents ans d’histoire charrient tout un héritage. J’ai imaginé la forme née de la rencontre de cet "héritage" et de la "technologie de pointe" », expliqua Shuichi Furumi, producteur général chez SD Associates, Inc., responsable de la conception générale et de la production globale de l’exposition avec les designers de chez GO ON.

« Les Japonais ont une certaine manière de concevoir la nature et les quatre saisons. D’une façon ou d’une autre, ils incluent la nature dans leurs vies, et je veux que les gens ressentent eux-mêmes ces formes de la nature. Images, brouillard, brume… assembler tous ces éléments permet de créer un toute nouvelle pensée. J’espère que cette expérience affûte les sens des visiteurs.

« Nous avons décidé de travailler avec GO ON parce que ces personnes ont la prévoyance de créer des liens entre tradition et avenir », indiqua Hitoshi Nakagawa, concepteur de produit au centre de conception de Panasonic.  « Pour envisager les 100 prochaines années, voire les 300 prochaines années, nous devons continuer à créer de nouvelles valeurs uniques afin de communiquer cet esprit à chacun.

« L’électronique est encore très absente du monde artisanal, mais en les réunissant, je pense que nous pouvons créer quelque chose qui propulsera la population vers l’avenir », déclara Takahiro Yagi, responsable du projet GO ON. « Les matériaux extrêmement raffinés ont de la valeur. Ce sont des matériaux que nous voulons encore sentir entre nos mains. Il s’agit là d’une expérience qui résonne à travers nos cinq sens.

« En créant des appareils pour le siècle à venir, nous devons inclure cette valeur dans nos produits. Je pense que nous sommes parvenus à exprimer cette vision au monde ici », affirma Hitoshi Nakagawa.

 

Installation B2B

Ailleurs, le jardin de magnolias de l’Académie abritait l’installation B2B dans laquelle huit projecteurs PT-DZ13 créaient un espace émotionnel propice à la réflexion, qui combinait la sérénité de la nature à la puissance d’une projection à forte luminosité. 

En effet, le PT-DZ13 a une luminosité de 12 000 lm. Doté d’un système innovant à deux lampes qui fonctionnent par alternance (mode relais), le projecteur convient à des travaux de représentation ou d’exposition puisque la projection peut se poursuivre même en cas de panne d’une des lampes. À cela s’ajoutent la possibilité de monter l’appareil à 360° et le positionnement central de l’objectif qui permettent d’utiliser l’appareil dans des emplacements et scénarios des plus variés.

Collaboration avec les étudiants de l’Académie de Brera

La troisième installation du projet impliquait les étudiants de l’Académie de Brera. Panasonic a collaboré avec eux en leur permettant d’utiliser son Space Player pour créer leurs propres installations.

« Dans notre Académie, nous venons d’ouvrir une toute nouvelle section dédiée au design et aux nouvelles technologies. C’est pourquoi nous considérons cette collaboration comme une innovation qui insufflera une grande énergie. Je pense sincèrement que cela constitue un fondement de l’avenir », confia Franco Marrocco, directeur de l’Académie.

Le projecteur Space Player hybride innovant intègre des fonctions d’éclairage classique et de projection laser dans un seul boîtier semblable à un projecteur. En le fixant à des rails d’éclairage standards, il peut être utilisé dans le commerce de détail comme dans des musées, et intégré à des infrastructures existantes sans nécessiter de système à part.