Quelles technologies intelligentes pour le futur de la logistique ?

 

La révolution globale du e-commerce continue d’alimenter  une demande croissante d’expédition de colis à travers le monde. Forrester Research prévoit une croissance annuelle de 10% du e-commerce en Europe et aux USA. Ce rythme de croissance est encore plus élevé en Asie ; d’ici 2020 le marché chinois de la vente sur Internet devrait égaler celui de la France, de l’Allemagne, du Japon, du Royaume-Uni et des USA combinés.

La livraison du « dernier kilomètre » reste la partie la plus chère et la moins efficace de tous le processus de livraison d’un colis. Pour aider les entreprises à améliorer leur performance, réduire leur couts, répondre aux nouveaux défis de distribution et à la demande croissante des consommateurs en matière de disponibilité et de variété, de nouvelles technologies sont régulièrement introduites. Elles vont des drones et véhicules autonomes à la robotique, l’automatisation et les technologies connectées.

 

 

Si on regarde l’avenir de la logistique du « dernier kilomètre », quelles sont les principales technologies qui devraient avoir l’impact le plus important sur la croissance et le développement des entreprises de logistique pour les 20 à 50 prochaines années ?

Les colis perdus ou abîmés représentent un budget important pour beaucoup d’entreprises et un nombre significatif de ces incidents ont lieu durant l’étape critique de la livraison du « dernier kilomètre ». Dans ce cas, par exemple, la technologie Intelligence Video System de Panasonic Business apparait comme bien plus qu’un simple système de surveillance. L’intelligence intégrée à la caméra et les fonctionnalités d’analyse des données aident à comprendre comment pertes et dommages se produisent  durant le parcours de transport. Cela permet finalement de réduire les couts, accélérer la livraison et améliorer l’efficacité opérationnelle.

Aujourd’hui les méthodes de livraisons sont examinées à la loupe afin d’améliorer l’efficacité lors du « dernier kilomètre ». Dans un rapport publié cette année, BI Intelligence a présenté les avantages de la livraison par drone, comme étant une solution adaptée au e-commerce : moins chère avec des expéditions plus rapides.

 

 

Même si l’intérêt du public et des médias est focalisé sur  la livraison à domicile par drone, leur utilisation dans la Supply Chain, notamment dans la livraison,  peut fluidifier les process et augmenter l’efficacité opérationnelle. Cependant, il faudra encore attendre quelques années avant que la livraison de colis par drone, à la porte des consommateurs, deviennent un phénomène courant. Des obstacles conséquents doivent encore être surmontés en termes de règlementation des drones, de développement des systèmes de vol autonome et de contrôle du trafic ainsi que d’adhésion des consommateurs.

L’utilisation de robots est souvent citée comme une solution abordable et « environmentally friendly » pour la livraison du « dernier kilomètre ». Si par exemple vous commandez un plat à emporter à Londres il est possible que votre repas arrive devant votre porte grâce à un Personal Delivery Device (PDD). Les PDD commencent déjà à être des objets familiers dans plusieurs Boroughs de la capitale britannique mais ne sont pas encore complètement autonomes.

 

 

Certains avancent que la robotique a encore un bout de chemin à parcourir avant d’être capable de réagir à des conditions environnementales changeantes, à des évènements imprévus et aux interactions avec les humains. Par exemple, est-ce qu’un robot a la capacité de gérer un plat manquant dans une commande en interagissant correctement avec le client, avec le sens du service ?

Il ne fait aucun doute que le développement de systèmes de livraison plus intelligents permettra des gains environnementaux énormes ainsi que l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Est-il possible d’utiliser également plus intelligemment des systèmes qui sont déjà à notre disposition ?

Aux Etats-Unis, Walmart a l’intention de servir ses clients en ligne en permettant à ses salariés de livrer des commandes sur le chemin de retour à leur domicile. Cet exemple démontre que tout en expérimentant et en investissant dans les nouvelles technologies, les entreprises feraient bien d’examiner en profondeur leur ressources actuelles pour s’assurer qu’elles travaillent aussi intelligemment et efficacement que possible avec ce qu’elles ont déjà à leur disposition.

Notre livre blanc sur la robotique et l’automatisation brosse le tableau des enjeux de la mise en œuvre de ces technologies. Pour en savoir plus : bit.ly/panasonic-robotique  

 

Ce blog a été posté le 28 novembre 2017 sur LinkedIn, si vous souhaitez participer à la conversation ou partager, visitez ce lien.