Logiciel de détection intelligente de mouvement vidéo (i-VMD)

Le logiciel de détection intelligente de mouvement vidéo (i-VMD) de Panasonic comprend six fonctionnalités vidéo intelligentes : Détection d’intrusion, Détection de flânerie, Détection de direction, Détection de changement de scène, Détection d’objets et Détection de ligne de passage. Il extrait des informations concernant l’emplacement, la taille, la direction de déplacement et le temps de présence de l’ objet en mouvement détecté, et analyse son comportement. Par exemple, le logiciel i-VMD détermine si cet objet se déplace normalement ou lentement, et envoie un message d’alerte aux opérateurs : ainsi, il évite de devoir constamment vérifier l’écran de la salle de contrôle, et réduit nettement le coût total de possession du système de sécurité.

Sa configuration est tout aussi intéressante : une interface claire et intuitive permet de travailler avec précision, en définissant des polygones de détection et des zones de non-détection, la taille de la cible potentielle et des plages horaires d’exploitation et de non-exploitation.

 

Intruder, Loitering, Direction, Scene change, Object, Cross Line

 

 


Intrusion

La fonction de Détection d'intrusion identifie des individus ou des véhicules ayant fait intrusion dans des zones réservées. Lorsqu’une caméra réseau détecte des objets en mouvement dans son champ de vision, elle déclenche le suivi de chacun d’entre eux. Lorsqu’ils pénètrent dans une zone de détection pré-définie, la caméra envoie un message d’alerte aux opérateurs, et les objets sont mis en évidence à l’écran par des cadres. Ainsi, les opérateurs peuvent rapidement identifier les objets suivis.




 

Flânerie

La fonction de Détection de flânerie permet d’identifier les individus qui semblent se déplacer sans but à proximité d’une caméra. Lorsqu’une caméra réseau détecte des objets de taille humaine en mouvement dans son champ de vision, elle déclenche le suivi de chacun d’entre eux. Lorsque ces déplacements dépassent une certaine durée, la caméra envoie un message d’alerte aux opérateurs, et les objets sont mis en évidence à l’écran par des cadres. Ainsi, les opérateurs peuvent rapidement identifier la personne suivie.



Direction

La fonction de Détection de direction détecte les individus, les véhicules ou les objets en mouvement qui se déplacent dans la mauvaise direction (par exemple, dans une rue à sens unique). Lorsqu’une caméra réseau détecte des objets en mouvement dans son champ de vision, elle se met à suivre leurs mouvements et évalue la direction dans laquelle ils se dirigent. Lorsqu’un objet se déplace dans une direction non-autorisée, la caméra envoie un message d’alerte aux opérateurs, et les objets sont mis en évidence à l’écran par des cadres.




Lignes de passage

La fonction de Détection de ligne de passage identifie des individus ou des objets ayant fait intrusion dans des zones réservées. Lorsqu’une caméras réseau détecte des objets en mouvement dans son champ de vision, elle déclenche le suivi de chacun d’entre eux. Lorsque l’objet franchit une ligne fictive dans une direction prédéfinie (objet entrant, sortant ou bidirectionnel), la caméra envoie un message d’alerte aux opérateurs, et les objets sont mis en évidence à l’écran par des cadres. Ainsi, l’objet ayant franchi cette ligne peut être identifié rapidement.


Objets

La fonction de Détection d’objets permet d’identifier toute disparition ou apparition d’objet à un emplacement donné. Une caméra réseau surveille en permanence une zone pré-définie et compare les images obtenues avec celles des enregistrements précédents. En cas de disparition ou d’apparition d’un objet, la caméra envoie un message d’alerte aux opérateurs, et l’objet ou emplacement en question est mis en évidence à l’écran par un cadre. Ainsi, l’objet ayant été déposé ou retiré peut être identifié rapidement.




Changement de scène

La fonction de Détection de changement de scène identifie les éventuelles tentatives d’altération des images vidéo. Lorsqu’une caméra réseau détecte des interférences ou des altérations de la vidéo (obstruction du dôme de la caméra à l’aide de peinture en spray ou d’un vêtement, changement d’orientation de la caméra, etc.), elle envoie un message d’alerte aux opérateurs. Le cerveau humain a tendance à ignorer les images immobiles : si l’une d’entre elles est manquante, un certain temps risque de s’écouler avant qu’un opérateur ne s’en aperçoive, tandis que le logiciel i-VMD l’identifie immédiatement.