UNE VILLE EN 4K - SOLUTION CCTV À L'ÉPREUVE DU TEMPS

Sécurité et surveillance : Bari confirme sa position de ville européenne intelligente. Le système de vidéosurveillance intégré comporte 200 caméras vidéo True 4K WV-SPV781L de Panasonic.

Nous avons opté pour une résolution 4K afin de disposer d'un outil efficace pour gérer la sécurité urbaine en partageant les lieux sensibles ciblés avec les Forces armées, les services de police municipaux et la police nationale dans toute la ville.

Antonio Decaro, Maire de Bari et président de l'ANCI, l'association des autorités locales italiennes.

Date – Jun 2017
Client – www.comune.bari.it
Location – Bari
Défi

Vidéosurveillance urbaine avec des images de haute qualité.

Solution

Installation réalisée avec 200 caméras 4K.


Antonio Decaro, maire de Bari et président de l'ANCI, l'association des autorités locales italiennes, parle de la sécurité urbaine avec détermination et des idées efficaces. 

Antonio Decaro : « Les problèmes de sécurité urbaine sont les mêmes dans toutes les zones métropolitaines. C'est un sujet complexe et délicat qui doit être abordé sous plusieurs angles, notamment en matière de contrôle des activités de surveillance dans les espaces publics. C'est un facteur important à prendre en compte pour assurer la sécurité des citoyens. De ce point de vue, le déploiement d'un système CCTV moderne tel que celui que nous avons choisi nous donne accès à des images de très haute qualité, qui sont incroyablement efficaces pour lutter contre la criminalité. »

Et de poursuivre : « Il ne sert à rien d'avoir un système CCTV qui produira des images inexploitables lors de l'enquête parce qu'elles ne permettront pas d'identifier les visages. Quand nous avons conçu le nouveau système CCTV de Bari, la zone métropolitaine dont je suis le maire, nous avons donc choisi une résolution 4K et partagé avec les Forces armées, les services de police municipaux et la police nationale les endroits et les cibles sensibles de la ville. »

CCTV et métropoles

Réussir à trouver un système CCTV qui soit extrêmement fiable en fonctionnement et produise des enregistrements vidéo de haute qualité s'annonçait déjà très difficile. Et l'ampleur d'installation des équipements à travers toute la ville de Bari, la sixième plus grande région métropolitaine d'Italie avec environ 1 300 000 habitants, rendait cette tâche encore plus complexe.

Grâce au travail très efficace de l'équipe et à l'outil de pointe de Panasonic – un réseau de caméras vidéo True 4K WX-SPV781L, la ville de Bari a développé un système CCTV à grande échelle qui répondra aux nouvelles demandes en matière de surveillance et de sécurité à mesure qu'elles surviennent. L'organisme adjudicateur était la ville de Bari : l'appel d'offre public d'une valeur de 950 000 euros a été remporté par OnLiCom Srl de Corato et ETT Snc de Trani. Electronic's Time Srl, un partenaire de Panasonic, a été choisi pour fournir les caméras 4K. 

Travail d'équipe pour trouver la solution

L'idée d'équiper la ville de Bari des technologies CCTV les plus récentes est née du besoin pressant d'assurer une supervision rapide et efficace des zones urbaines, et de l'organisation imminente du sommet du G7-Finances qui allait se tenir à Bari du 11 au 13 mai 2017.

« Le travail d'équipe de deux départements des pouvoir publics locaux de Bari, à savoir le département d'infrastructure IT dont je fais partie et la police municipale, a permis d'atteindre notre objectif », explique Antonio Gallucci, concepteur du projet et directeur technique responsable de la planification pour la ville de Bari. « Avec le Dr Giambattista Quaranta, le responsable IT de la police municipale de Bari, nous avons développé un projet conforme aux exigences de monsieur le maire Antonio Decaro, chacun apportant ses compétences et sa propre expérience. Le choix des sites où seraient installées les caméras a été effectué sur la base de nos connaissances locales, et non sur simple demande de n'importe quel citoyen. Nous avons donc organisé une réunion avec les Forces armées et la police nationale pour choisir ensemble les sites les plus sensibles. La ville de Bari a installé un système CCTV en respectant les normes en vigueur ; la police municipale, en sa qualité d'autorité policière, est la seule autorisée à superviser le système CCTV. Les pouvoirs publics municipaux peuvent donc visionner les images, mais c'est la police municipale qui les gère pour garantir le respect de la vie privée et empêcher tout abus potentiel. »

 


Test comparatif

L'installation de Bari présente une configuration complètement innovante qui lui permet de remplir son objectif premier : afficher les images en résolution native lorsque cela s'avère nécessaire, sans avoir besoin d'un réseau local ultra-hautes performances. Un système CCTV 4K produit (ou, comme nous le verrons plus loin, devrait en tout cas produire) des images impeccables qui permettent de distinguer les détails. Cependant, ce type de système a besoin d'une bande passante qui n'est disponible dans aucune ville italienne à l'heure actuelle.

Antonio Gallucci : « Avec Giambattista Quaranta, nous avons soigneusement évalué les produits disponibles sur le marché pour trouver la solution idéale. Nous avons organisé des tests tenant compte de facteurs critiques, notamment les zones ombragées et à contraste élevé, dans des conditions extrêmes très spécifiques : des carrefours fort fréquentés, des niveaux de luminosité en soirée, des couleurs intenses et un trafic constant de voitures et de bus. Nous voulions pouvoir reconnaître les visages humains dans cette configuration. Lors de chaque séance de test, nous avons évalué deux produits, avant d'éliminer à chaque fois la caméra vidéo la moins efficace. La caméra de Panasonic a été la seule à nous permettre de reconnaître les cibles, malgré les interférences lumineuses. Notre test empirique faisait appel au meilleur outil disponible sur le marché : l'œil humain. Lors de ces tests en conditions réelles, nous avons aussi tenu compte d'un autre facteur important : bien que les différents fabricants du marché offrent des appareils très semblables, la qualité d'image réelle variait fortement entre chaque modèle, et plus particulièrement dans des conditions de faible luminosité ambiante. Ici aussi, la caméra tube de Panasonic s'est avérée meilleure que les autres : la fidélité des couleurs, quelles que soient les conditions lumineuses à différentes températures de couleurs, n'a pas eu d'impact sur l'analyse des données d'images, et la profondeur de champ était énorme. Nous avons pu reconnaître le visage des personnes à une distance de trente mètres. Ces caméras s'adaptent rapidement à la qualité et à la quantité de lumière auxquelles l'objectif est exposé. Ces excellents résultats sont rendus possibles grâce au microprocesseur extrêmement sophistiqué construit sur mesure, ainsi qu'aux capteurs et aux objectifs de haute qualité. »

Assistance des forces de police

« Nous avons conçu un système destiné à assister les forces de police dans le cadre de leurs tâches de vigilance et de surveillance, vu qu'il est clairement impossible de poster un agent à chaque coin de rue », explique le Dr Giambattista Quaranta, responsable IT de la police municipale de Bari. « Nous pouvons surmonter cet obstacle grâce à un système CCTV sophistiqué innovant, et fournir une aide précieuse aux différentes divisions de police pour superviser et réagir rapidement. La configuration particulière de cette installation ne répondait pas seulement à des critères de vidéosurveillance. Nous pensons qu'un système CCTV peut aussi dissuader les malfaiteurs tout en jouant un rôle éducatif pour les citoyens. À cet égard, les avantages sociaux sont manifestes, tant en matière de prévention, de protection locale, de gestion rationalisée des tâches complexes en termes de vigilance, ou encore d'amélioration de la qualité de vie dans des endroits perçus comme étant devenus beaucoup plus sûrs. »

Generoso Trisciuzzi, ingénieur chez Electronic's Time Srl : « Outre ses besoins en matière de prévention de la criminalité, la ville de Bari souhaitait aussi un système CCTV qui lui permette de gérer toute une série de scénarios urbains, par exemple la gestion du trafic, les décharges sauvages et les animaux abandonnés, la lecture des plaques d'immatriculation, et bien d'autres services complémentaires et parallèles. En tout, l'installation comporte près de 450 caméras vidéo, dont 200 caméras tubes et une centaine de caméras dômes haute vitesse qui seront installées aux côtés des équipements déjà en place. »


Le système et la gestion de contenu

« Dans une installation CCTV, ce n'est pas uniquement le produit qui fait la différence. La configuration, l'intégration et la gestion des données jouent elles aussi un rôle important. Le projet de la ville de Bari avait pour point de départ le renouvellement de l'installation CCTV analogique de la ville, notamment pour résoudre les problèmes liés à la qualité d'image et aux moyens de communication avec le centre d'intervention de la police municipale, comme l'explique Gianluigi Martinelli, l'administrateur d'OnLiCom Srl, la société qui a décroché le contrat pour installer le système. Cette nouvelle installation a une résolution d'image élevée, ce qui lui confère une immense capacité de transmission de données. Nous avons installé un système redondant pour ne plus devoir se soucier en permanence de la bande passante : les flux vidéo sont transmis vers le centre d'intervention en qualité moyenne/élevée pour être visionnés dans la salle et enregistrés dans le serveur central. Parallèlement, ces flux sont enregistrés en FULL 4K dans des serveurs installés sur place, ce qui permet ainsi de dédoubler les équipements d'enregistrement et d'affichage. »

Antonio Gallucci poursuit : « Les serveurs sont installés dans des boîtiers blindés à proximité des mâts des caméras vidéo. Ils abritent les équipements nécessaires pour répliquer un petit centre de données. En fonction des besoins locaux, nous avons installé une connexion en fibre optique (ADSL de 512 kb à 40 MB) et des passerelles radio HyperLAN (environ 130 entre la BTS et le CPE) pour transmettre directement les images vers le centre d'intervention. Il est toujours possible de récupérer les flux vidéo en résolution native qui sont stockés dans les serveurs installés dans les petits boîtiers. Afin d'assurer la connectivité vers le centre d'intervention, une ligne en fibre optique symétrique de 600 MB/s a été installée pour configurer un réseau privé MPLS avec deux serveurs redondants et deux stockages NAS, qui permettent de conserver les enregistrements jusqu'à 7 jours. Tout le système est également accessible de l'extérieur grâce à une SIM que les agents des forces de police emmènent avec eux, et qui fonctionne sur un réseau privé MPLS. Avec un appareil intelligent et un système dédié, les utilisateurs peuvent se connecter au réseau privé pour visionner la vidéo à distance. Les agents peuvent aussi interagir avec le système en diffusant directement les images capturées sur leur smartphone et/ou tablette vers le centre d'intervention. »

« Nous parlons ici du plus grand système CCTV 4K d'Italie », souligne Gianluigi Martinelli. « Toute l'infrastructure réseau est interconnectée entre les serveurs principaux et les serveurs installés sur les mâts, les enregistrements, les affichages et l'archivage sur les appareils de stockage. Le tout est géré par la plateforme VMS Milestone Xprotect qui contrôle les enregistrements et archive localement et à distance les vidéos dans leur résolution native, avec des systèmes équipés de dispositifs d'enregistrement redondants. »

La technologie au service de la communauté

Gianluigi Martinelli : « Depuis le mois de juillet 2016, ce projet a impliqué de nombreux professionnels, parmi lesquels Luigi Perfetto, de la société partenaire ETT ElettroTecnica Tranese. Il est sur place depuis le début pour coordonner toutes les équipes sur le terrain et gérer les nombreuses phases de travail (excavations, chemins de câbles, câblage structuré, etc.). À la veille du sommet du G7-Finances, il était essentiel que chaque maillon de la chaîne fonctionne parfaitement. Par exemple, nous avons réussi à câbler en à peine 15 jours plusieurs zones très difficiles telles que le quartier riche en patrimoine artistique du Castello Svevo. Nous avons aussi fourni le système matériel pour la salle de crise, qui est en lien direct avec le centre d'intervention de la police municipale. »