• Projection d'un avenir prometteur au palais de Prague

Projection d'un avenir prometteur au palais de Prague

La 13ème Quadriennale de Prague (« Prague Quadrennial of Performance Design and Space »), prestigieux festival dédié à la scénographie et à l'architecture théâtrale en Europe, s'est déroulée du 18 au 28 juin 2015. La Backstage Academy a participé à l'événement et représenté le Royaume-Uni au nom de la Société des scénographes britanniques (« Society of British Theatre Designers »).

L'installation a mis en avant la projection en mapping à une époque où cette technique, qui va bien au-delà d'une simple projection de décors, est de plus en plus utilisée dans les théâtres, les opéras et les salles de concert pour la scénographie.

La Backstage Academy, basée au Royaume-Uni, est un organisme de formation spécialisé dans l'industrie du spectacle. Proposant des cursus universitaires, des cours intensifs et des programmes de formation aux étudiants et professionnels reconnus comme aux groupes communautaires, elle joue un rôle crucial dans la formation des projectionnistes et scénographes de demain.

Lors du festival, les étudiants en licence de production visuelle au sein de la Backstage Academy ont remporté un prix du jury pour leur impressionnante installation en mapping avec fusion des bords sur les murs du palais Clam-Gallas, un palais baroque historique situé dans la vieille ville de Prague.

La préparation

La Backstage Academy travaille en étroite collaboration avec des professionnels renommés et répond rapidement à des demandes précises, faisant ainsi le lien entre l'industrie et l'enseignement. Panasonic s'attache également à atteindre ces objectifs, en particulier en trouvant des solutions à des demandes et des problèmes précis. Par conséquent, Panasonic était le partenaire idéal pour apporter son soutien à la Backstage Academy à l'occasion de la Quadriennale de Prague.

Le parrainage de Panasonic a permis à la Backstage Academy de profiter du réseau et du soutien d'un partenaire de production prestigieux. Grâce à cette collaboration, les étudiants ont eu accès aux derniers outils utilisés par l'industrie du spectacle.

« Les projecteurs Panasonic ont apporté la luminosité, la résolution et le contraste nécessaires à l'exposition. »

Les étudiants de la Backstage Academy ont réalisé leur installation Make/Believe pour la Quadriennale de Prague à l'aide d'un appareil photo Panasonic Lumix GH4 afin de capturer le travail des scénographes en 4K. Puis, ils se sont servis de quatre projecteurs Panasonic PT-DZ680 pour afficher leur projet de projection mapping.

Les étudiants ont consacré six semaines de travail à élaborer les séquences de projection, à filmer et capturer les maquettes et les dessins faits à la main par 22 scénographes pour 30 productions théâtrales.

« Les maquettes et les croquis remarquables réalisés par quelques-uns des meilleurs scénographes au monde ont été une source d'inspiration incroyable. Le Lumix GH4 nous a fourni un puissant outil pour numériser ce travail et le transformer en toile numérique immersive », explique Kate Burnett, conservatrice de Make/Believe.

Une véritable réussite

L'installation Make/Believe a eu recours à la technologie de projection mapping pour créer une œuvre impressionnante. Celle-ci recouvrait trois murs intérieurs non carrés dans le palais. La projection a été réalisée autour de trois portes avec une toile de 6 876 x 1 200 pixels. Les projecteurs étaient contrôlés à l'aide de serveurs multimédias D3. Ceux-ci ont permis aux étudiants de prévisualiser et de simuler la couverture de la projection, ainsi que de sélectionner les projecteurs Panasonic adaptés à cet espace intérieur complexe.

D'après Shannon Harvey, responsable du cursus, « les projecteurs PT-DZ680 répondaient à une grande partie de nos besoins dans un espace de mapping difficile. Nous avions des contraintes liées à l'alimentation, au poids et au format des projecteurs, et nous devions également gérer une distance de projection très courte. Les projecteurs Panasonic ont apporté la luminosité, la résolution et le contraste nécessaires à l'exposition dans un produit compact et efficace, idéal pour ce type d'installation. »

Le projet Make/Believe a permis à sept étudiants de production visuelle de jouer en direct un rôle déterminant dans la création d'une production innovante et de contribuer ainsi au succès du plus grand festival scénographique au monde.