Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main (Allemagne)

Un objectif : devenir l’université la plus moderne d’Europe

L’Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, relève le défi et se concentre sur des méthodes d’apprentissage et d’enseignement reposant sur les technologies multimédias modernes.

Les articles relatifs à la stratégie adoptée dans les sciences et la recherche, publiés par le gouvernement fédéral et les gouvernements régionaux allemands soulignent le fait que l’usage des « nouveaux médias » dans les universités allemandes est considéré comme ayant une immense importance stratégique. Dans le contexte d’une compétition mondiale acharnée, seules les universités capables de proposer une infrastructure compétitive aux jeunes « pleins de potentiel » orientés vers l’international et aux enseignants hautement qualifiés resteront au sommet.

Le futur visage numérique de l’enseignement est ainsi en cours d’expérimentation sur le campus Riedberg de l’Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort.

Trois bâtiments ont ouvert leurs portes en mai 2011 et, depuis 2014, toutes les disciplines scientifiques sont présentes sur le nouveau campus. Les trois nouveaux complexes renferment de nombreuses salles de classe et amphithéâtres connectés à un réseau multimédia moderne basé sur la fibre optique. Des données numériques audio et vidéo sont transférées à la vitesse de l’éclair, de même que les informations de contrôle, afin de ne pas entraver le flux de travail de la technologie multimédia au sein des complexes.

L’objectif est de devenir l’« université la plus moderne d’Europe » grâce à une infrastructure technique hautement performante et uniforme à travers tout le campus.

Sur le campus Riedberg, les cours magistraux peuvent être filmés à l’aide des caméras mobiles AW-HE50S de Panasonic qui sont connectées via HD-SDI, et de diffuser ces vidéos en direct ou à la demande, sous forme de fichier récupérable sur l’intranet ou sur Internet, pour que les étudiants puissent facilement avoir accès à leurs supports de cours et travailler ensemble. Les caméras ne sont pas montées au plafond mais au sommet de colonnes spécifiques afin d’abaisser l’axe optique et donc de cadrer l’orateur avec un angle de vue « naturel ». Ce que l’on appelle l’« e-learning » est une aide à l’enseignement en classe, tandis que les flux de médias enrichis facilitent l’organisation de ses études et l’apprentissage en lui-même. Les projecteurs et écrans plasma installés dans les amphithéâtres et salles de conférence ont également été fournis par Panasonic.

Pour l’Université Goethe, sa nouvelle infrastructure technologique multimédia dernier cri est incontestablement un argument supplémentaire pour inciter de jeunes professionnels extrêmement talentueux à venir étudier à Francfort.

« SPECIALreport de Cleverdis – www.cleverdis.com – août 2012 »


* Les rapports d’utilisateurs mentionnés ci-dessus sont corrects à l’heure de la publication. Veuillez noter que des informations telles que les noms d’entreprise ou d’organismes peuvent changer.