• Inversons la tendance
    de l'obsolescence

Toughbook et Toughpad – pour inverser la tendance de l’obsolescence

Wikipedia cite le Quarterly Journal of Economics de 1986 et décrit l’obsolescence programmée comme étant : 
 
« Une politique visant à programmer ou à concevoir un produit avec une durée de vie limitée afin qu’il devienne obsolète, c’est-à-dire démodé ou non fonctionnel après un certain temps. L’obsolescence programmée revêt un intérêt potentiel pour le constructeur : pour pouvoir continuer à utiliser le produit, le consommateur sera poussé à réaliser un nouvel achat. » 
 
Pourquoi aujourd’hui entend-on si souvent parler de ce concept dans le monde de l’informatique mobile ? La réponse se trouve dans la rapidité des changements de la technologie informatique et dans la multiplication des appareils mobiles destinés au consommateur moderne.
 
Prenons par exemple les tablettes, de plus en plus populaires sur les marchés grand public et professionnels. L’obsolescence programmée ou « inhérente » à la conception et à la fabrication de bon nombre d’entre elles n’est que trop évidente. Les batteries sont souvent scellées dans l’unité, empêchant l’utilisateur de les remplacer une fois leur durée de vie atteinte. Les écrans sont collés et ne peuvent pas non plus être remplacés par l'utilisateur. Enfin, les composants internes sont fixés dans l’appareil et ne peuvent pas être mis à niveau le cas échéant.
 
Contre les intérêts de l’entreprise et de la planète
Cette impossibilité de réparer, d’entretenir ou de mettre à jour les appareils au cours de leur cycle de vie est à l’origine d’un véritable gaspillage, qu’il s’agisse de coûts que de matériaux. L’utilisateur doit remplacer l’appareil tout entier lorsqu’il devient obsolète – avec des dépenses supplémentaires à la clé, tandis que l’appareil même va rejoindre le cimetière sans cesse grandissant d’appareils technologiques mis au rebut. L’obsolescence programmée va donc à l’encontre des perspectives financières de nombreuses entreprises, et porte atteinte à la planète.
 
Cependant, cette tendance connaît aussi quelques exceptions. Les portables et les tablettes durcis, comme les solutions mobiles Toughbook et Toughpad de Panasonic, sont conçus pour durer bien plus longtemps que leurs concurrents non renforcés et souffrent de beaucoup moins de pannes. De même, les appareils Toughbook et Toughpad comportent des batteries pouvant être remplacées par les utilisateurs ainsi que d’autres fonctionnalités et composants rétrocompatibles avec des modèles antérieurs.
 
Une obsolescence réduite pour des coûts de possession moindres
Le résultat : des portables et des tablettes jouissant de cycles de vie plus longs, plus faciles à entretenir, bien moins souvent en panne et ne devenant pas obsolètes après un an ou deux. Ces avantages viennent se conjuguer à des solutions qui réduisent le coût total de possession, qui évitent aux départements informatiques de devoir régulièrement renouveler l’ensemble des outils informatiques, et qui sont plus respectueuses de l’environnement.