• Technologie AVC-Intra

AVC Intra

Il existe deux méthodes de compression d'images mobiles : la compression I-Only qui compresse chaque image et la compression en Long GOP qui compresse les images par groupe. Les codecs AVC-Intra et DVCPRO HD utilisent la compression I-Only alors que le HDV fait appel à la compression en Long GOP. Le MPEG-4 AVC/H.264 utilise les deux méthodes.

Lorsque le contenu d'images adjacentes est identique, la compression en Long GOP atteint un débit binaire faible très avantageux. Toutefois, il arrive que cet atout ne soit pas toujours visible dans les diffusions comme les conférences de presse avec de nombreux flashs, les sports rapides et les événements musicaux avec confettis et affichages électroniques.

Comme le traitement est effectué image par image dans la compression I-Only, des processeurs à plusieurs noyaux nouvelle génération offrent un traitement parallèle haute vitesse. Cela rend la compression I-Only plus adaptée au montage non linéaire que la compression en Long GOP, pour laquelle le traitement parallèle est difficile en raison de sa dépendance des images.

Avec la compression I-Only, l'AVC-Intra produit des images remarquablement stables parfaitement indépendantes les unes des autres et répond aux besoins professionnels dans pratiquement toutes les situations et processus de production.
 

Deux fois plus efficace que le MPEG-2

En sélectionnant les techniques de compression les plus efficaces parmi celles conformes à la norme H.264, l'AVC-Intra est deux fois plus efficace que le MPEG-2, même avec la compression I-Only. Son mode de prédiction intra-image et son encodage entropique adaptatif sont particulièrement adaptés pour améliorer l'efficacité de la compression.

Codage prédictif intra-image (intra-prédiction)

Ce processus génère des images prédictives basées sur des blocs adjacents de 8 x 8 pixels. En sélectionnant le mode de prédiction le plus adapté parmi les neuf modes de signaux de luminance et les quatre modes de signaux de couleur, il génère des images prédictives précises. Les données résiduelles (obtenues en soustrayant une image prédictive de l'image originale) sont enregistrées avec l'image prédictive.

Comme la précision de prédiction est élevée, les données résiduelles sont minimes et la compression est élevée. Comme ce processus a lieu à l'intérieur de l'image, la précision de prédiction reste donc élevée même avec des images en mouvement rapide.

Codage entropique adaptatif

Le processus de codage entropique utilisé dans le MPEG-4 AVC/H.264 utilise le CAVLC (Context Adaptive VLC) et le CAVBAC (Context Adaptive Binary Arithmetic Coding), deux codages qui s'adaptent au contexte. Le MPEG-2 utilise une table fixe pour effectuer le codage VLC, ce qui implique que la compression est moins efficace avec certains types d'images. Dans le codage adaptatif, à l'inverse, le fonctionnement varie avec différents types d'images et l'efficacité de compression reste élevée à tout moment.

Avec le même débit binaire que le DVCPRO HD, ce mode prend en charge l'enregistrement Full HD à 1920 x 1080 pixels. Il permet aux caméscopes de capturer des images HD D5 de haute qualité. Ce mode fournit la même qualité d'image que le format DVCPRO HD et utilise le même débit binaire que la SD (DVCPRO 50). Il offre également deux fois plus de temps d'enregistrement que le format DVCPRO HD et garantit un transfert et un montage rapides des données.

Utilisant le même débit binaire que le format DVCPRO HD, ce mode prend en charge l'enregistrement Full HD à 1920 x 1080 pixels. Il permet aux caméscopes de capturer des images HD D5 de haute qualité.

Ce mode fournit la même qualité d'image que le format DVCPRO HD et utilise le même débit binaire que la SD (DVCPRO 50). Il offre également deux fois plus de temps d'enregistrement que le format DVCPRO HD et garantit un transfert et un montage rapides des données.